L’ancienne gymnaste olympique Kate Sarisska au sujet de l’histoire de la gymnastique et du futur de l’air

Par maarten • 2 min de lecture

kate-level-up-airtrack

Kate Sarisska est l’entraîneure principale de l’équipe de gymnastique néerlandaise BATO Haarlem, et une ancienne gymnaste ayant participé aux Jeux Olympiques de Moscou en 1980. Kate a grandi en Tchécoslovaquie où, dès son plus jeune âge, elle a su qu’elle deviendrait gymnaste. A l’âge de 5 ans, lorsque Sarisska a vu Věra Čáslavská réaliser ses performances, elle a dit à ses parents “Ca sera moi quand je serais grande”. Cette motivation ne l’a jamais quitté et elle a fini par participer à quatre coupes du monde et une fois aux Jeux Olympiques. Dans cet article, elle parle de l’histoire de la gymnastique et du futur de l’air.

Dans les années 1980, les installations classiques d’entraînement à la gymnastique ne ressemblaient pas à ce que vous voyez aujourd’hui. Rien n’était rembourré et tout était dur. Cela rendait les entraînements difficiles et souvent douloureux.
Aujourd’hui, Kate enseigne la gymnastique à de jeunes gymnastes confirmés en tant qu’entraîneure principale de BATO Haarlem. Le club s’est associé avec AirTrack Factory et utilise la plupart des équipements conçus par AirTrack Factory pour la gymnastique.

Son équipement airtrack factory préféré

L’équipement préféré de Sariska est l’installation de deux AirFloors de 8 x 2 mètres connectables, qui se combinent avec leur sol de gymnastique déjà existant pour obtenir une installation de tumbling encore plus rebondissante. Dans la série Level up, Kate raconte comment les doubles figures s’enseignent plus facilement aux enfants, comment leur barrière de la peur est plus faible, et qu’avec un peu de pratique sur le AirFloor, le passage vers le sol de gymnastique est facilement franchi la plupart du temps.

Elle aime le fait qu’avec les AirTracks, ses gymnastes puissent s’entraîner pendant plus longtemps et faire plus de répétitions sans que leur corps en pleine croissance ne soit trop meurtri. Elle précise qu’elle, ainsi que ses collègues entraîneurs, peuvent beaucoup mieux se concentrer sur la technique, étant donné qu’ils peuvent s’entraîner pendant beaucoup plus longtemps.

En dehors des AirFloors, Kate utilise le AirIncline pour créer une rampe rapide et facile, des parties du AirBox pour les sauts, les étirements et l’échauffement, ainsi qu’un AirBoard pour les barres asymétriques. Elle poursuit en disant que la motivation est de toujours apprendre de nouvelles aptitudes.

“lorsque vous apprenez une figure simple, vous allez passer à une figure double, ou ajouter une rotation. C’est sans fin. Mais chaque fois que vous apprenez quelque chose de nouveau, c’est… indescriptible. C’est la meilleure sensation au monde.”

En savoir plus

Airfloor
img1
Besoin de plus d'aide ? Discutez avec un expert
Support aérien
0
    Votre panier
    Votre panier est vide
    Continue to your country.
    Or choose your location